Vous êtes ici :

L'aide d'urgence au Yémen

© International Medical Corps

Depuis mars 2015, la guerre prévaut en Yémen. 18.8 millions ont besoin d’assistance humanitaire instamment. Ce sont 70 pourcent de la population yéménite.

La plupart de l’infrastructure yéménite était détruit. Plus de 10.000 personnes étaient tués et des millions sont déplacés. Sept millions personnes souffrent de la faim. La moitié de la population n’ont pas accès à l’eau potable.

L’effondrement des services de santé

Plus de 15 million Yéménites n’ont pas accès aux services de santé. Selon l’OMS moins de 45 pourcent d’établissements de santé fonctionnent à ce jour. En plus, l’approvisionnement des médicaments et des consumables médicaux ne peut pas être garantis. Le quantité d’imports a descendu de 70 pourcent depuis le début de la guerre.

Le Choléra

Des octobre 2016, le Choléra était déclaré au Yémen. Les cases ont augmenté considérablement. En juin 2017 l’OMS a rapporté 320.000 cases de Choléra et 1.700 personnes décédées.

Des enfants sont particulièrement affectés et menacés. Beaucoup des enfants décédés étaient affaiblis par la malnutrition aiguë sévère. Si le Choléra n’est pas traité, 15 pourcent de patients décèdent en quelques heures. Le Choléra se transmet par l’eaux usées contaminées et à cause de cela il se propage en zones de conflit ou sinistrée ou l’infrastructure est détruit largement.

action medeor approvisionne l’aide médicale

Pour soutenir la population yéménite action medeor approvisionne les établissements de santé locaux avec des médicaments et des consumables médicaux. Sept tonnes métriques consistant des solutions pour perfusion et des aliments thérapeutique ont déjà été envoyés au Yémen. Maintenant, action medeor prépare d’autres envois.

Ce site utilise des cookies pour améliorer la fonctionnalité.
More information